mercredi 1 mars 2017

La Distro-Lapinothèque ouverte une fois par mois !
Salut à toi déserteur-Charuas-vagabond-crypto-insurrectionaliste ! Lors des concerts, on n'a pas toujours l'occase de faire de la propagande à outrance comme il se doit. Du coup, on en remet une couche en faisant ça tranquille à la maison autour d'une soupe, d'une bière...en jouant une partie de kicker tout en complotant avec Batko, les amis de Durruti  et Michel Preudhomme...

Vous pourrez consulter, prendre, acheter et surtout discutailler: des livres , revues, disques, affiches, tracts, autocollants...

On vous tiendra au courant des jours d'ouvertures. On part sur l'idée d'un mardi par mois. Vous aurez plus de détails via le blog des Lapins ou via la mailing-list. Intéressé(e)? Ecris-nous: leslapinselectriques@gmail.com
Soyez les bienvenu(e)s et faites tourner le message !
En espérant vous y voir !
Prochaine ouverture: 
Le mardi 7 mars 2017 
de 17h30 à 20h30
Au 209 rue Théodore Verhagen à 1060 Bruxelles
sonnette du bas

lundi 9 janvier 2017

Les Lapins z'électriques dans le labyrinthe !
Et voilà un petit enregistrement 100% live: (cliquez ici)
 Après s'être perdus dans le labyrinthe de La Commune aahhhhh, et quelques ventes précises à la Lapinothèque, notamment  tous les exemplaires que nous avions de "Vive la révolution, a bas la démocratie, Anarchistes de Russie dans l'inssurection de 1905....", après les chaufferies du Dr Poembak, nous avons enflammé le labyrinthe !!!! Ou plutôt c'est toi, public endiablé, qui était déchaîné ! Merci à Mathilde, Tomas, Momo, Simon... pour l'invit' et l'organisation ! Merci à E! pour les son et les images !

Hey hey tonton Marcor pour son premier concert de l'année 2017 (il parait que ça porte bonnes-heures et plaisirs !!!). C'était son 2953 concerts (cliquez ici pour les stats) Encore 47 pour faire 3000 et ce avant le mois de mai, c'est jouable !
Tortures de tic tac boum le lapin ! Plein de boucan ! C'est ça le mauvais rock and roll !
Des sioux qui se font des signes sur "Punk sans nom" en rappel ! On vous prévient on n'est pas des machines à tubes donc ce sera pas z'automatique ! On aura d'autres saloperies sous le coude la prochaine fois !
Ahhhhh l'appel de la cymbale amène le déchaînement généralisé !

On n'est pas là pour un petit moment ! On prépare d'arrache-pied la sortie du split-vinyle avec les Krakenizer, sous le label Aredje (cliquez ici) ...+ des tournées par ci par là et peut-être chez toi ?!

L'année 2017 s'annonce comme un grand crue: les 100 ans de la révolution en Russie,  Les 80 ans de la défaite des compagnon/es à Barcelone en mai 1937....on dit qu'on apprend plus des défaites que des victoires ! Allez savoir !?

des bises fluos et insurrectionnelles presque partout !

mercredi 21 décembre 2016

Concert à la boum de noel du 23 décembre 2016 au M4 !


On a largement usé de superlatifs dans nos commentaires sur nos concerts. Du coup, en japonais ça sonne drôlement mieux :  総指令官 Banzaaaaiiiii !!!

















Merci à toi, public, froid comme l'arc-tic tac boum ! à Mobilhead, à Krakenizer (avec qui on va sortir un split vinyl bientôt !), merci à Marcor pour sa bave contagieuse à la distro, dédicace à la distro d'en face, à l'équipe du Magasin 4 qui se bouge pour faire des concerts "pro" tout en restant sympathique, aux copains de la cuisine qui se sont donnés à coeur joie, spécial merci à E! au son (j'espère qu'il en a profité pour embarquer le rack de delay), merci aux Binam' pour l'invitation et à leur prestation du feu de non de dieu ! merci à la lapine folle et sautillante et à son compère qui, à la fin du concert des lapins, ont surgi de la nuit noir en brandissant une banderole avec écrit: "Occupons, collectivisons les terres, les maisons, les hangars... Tierra y libertad", ci dessous voici le tract diffusé lors du concert par des lapins enragés avec l'aide de quelques copains et copines: 
Et ouai c'est comme ça qu'on joue de la flûte chez les lapins z'électriques  ! 

TIERRA Y LIBERTAD

Occupons et collectivisons les terres, les maisons, les hangars…!

Les terres, les maisons, les hangars, les forêts, les rivières, les chants des oiseaux, les lieux de production… n’appartiennent à personne ! Ou plutôt l’inverse et c’est bien là qu’est l’os !

Le mode de production capitaliste n’est pas réductible à la propriété privée, il y a aussi l’extorsion de plus-value et tout le bazar. Mais dans la survie quotidienne le terrain de la propriété privée peut être est un angle d’attaques qui vaut le coup.

L’occupation et la collectivisation peuvent être des moyens de survie et de joie collective qui mettent en joue les bourgeois et leurs principes de sacro-sainte propriété! L’État et les grands propriétaires ont toujours dénigré et combattu férocement les occupations et les tentatives de collectivisation en les disqualifiant, parce qu’elles sont menées entre autre par des anarchistes/incendiaires/poseurs de bombes ou des communistes affamés de dictature et de collectivisation de brosses à dents! Que ce soit en usant de la répression directe ou en utilisant habilement les initiatives des gens par exemple en leurs octroyant des conventions d’occupations précaires… l’État assure la paix sociale!

Au Brésil, en Espagne, au Mexique, en Allemagne, en Uruguay et ailleurs des compagnon/nes occupent des terres et des maisons pour y vivre! En Belgique il y a aussi des tentatives par ci par là. Et là où nous sommes en ce moment : Magasin 4, Barlok… sont des lieux qui se trouvent sous la guillotine d’un projet immobilier qui recouvre la zone de Tour et Taxis. Avec aux commandes un gros promoteur qui, mains dans le sac de billets avec l’État, va détruire le quartier pour en faire une zone plus friquée. Comme on dit maintenant ils vont gentil-friquer le quartier (avec comme paravant un soit-disant parc semi-privé). Parmi les conséquences il y a le déplacement de la population, qui voit ses conditions de survie chaque fois empirer!  

Venir à des concerts alternatifs c’est bien, mais pour que le mot alternatif ait un sens! Et contrairement au courant alternatif arrêtons de nous faire allumer, prenons l’initiative avec quelques copains et copines de renverser la marmite! Ne soyons plus des clients, soyons imprévisibles!

Réapproprions-nous ces idées et ces pratiques anarchistes, communistes horizontales, en tirant les leçons du passé tendu vers un futur proche! Auto-organisons nous et occupons les hangars, les maisons et les terres… rien n’est à personne tout est à toutes et tous!

jeudi 15 décembre 2016

Tierra y Libertad: coupure de route à Neptunia (Uruguay), vendredi 2 décembre 2016, contre une menace d'expulsion des terres occupées par les copains/copines et d'autres habitants!
Suite à des menaces d'expulsions des terres occupées à Neptunia Uruguay , les voisins, voisines, copains, copines ont organisé une coupure de route le vendredi 2 décembre 2016. Pour plus d'informations sur les précédents et le pourquoi du comment on s'intéressent à la question, voir l'onglet "Tierra y libertad" sur ce même blogg:(cliquez ici)

C'est pas la première fois que les occupant/es des terres à Neptunia font face à ces menaces. Mais la pression policière et politique est chaque fois plus grande ! Alors même si sur la question de fond: la propriété privée, ça ne change rien, le fameux gouvernement dit de gauche du "Frente amplio" (Front élargi) durant sa première législature avait modifié la loi d'"Usurpación" qui a fait glisser le délit d'usurpation de propriété privée du droit civil, vers le droit pénal, du coup la répression se paie plus cher. Ce qui signifie en clair de pouvoir être condamà 3 ans de prison pour une occupation de terre ! Alors comme ceux qui occupent les terres le disent si bien:"À qui appartient la terre, le chant des oiseaux, le flux des rivières ou le soufle du vent ? (...) Qui se croit propriétaire des terres, est occupé à voler ce qui n'appartient à personne et qui devrait être pour toutes et tous !".
S'ajoute à ces pressions étatiques, divers tentatives des narcotraficants pour s'installer dans le quartier, de vendre entre autres du crack (dérivé ultra bas de gamme de la coke qui détruit particulièrement la tête), ce qui amène des tensions et des vols entre voisins... tout ceci est réutilisé par l'Etat local, le maire de Salinas,la commune de Canaria, la société immobilière Varela, pour appuyer et justifier une politique réprèssive: présence policière, contrôles, intimidations, divisions entre voisins... 
Malgré cette situation les habitant/es auto-organisés sur une base horizontale continuent sans relâche, à faire face aux promoteurs immobiliers, aux narcotraficants et à l'État, comme ils/elles le disent: 

"s'ils touchent à un de nous, ils touchent à nous tous !

mercredi 14 décembre 2016

Super concert à La cheminée (9 décembre), avec des pogos-tourbillons tout à fait sympatique ! Une attaque de merci aux copines et copains qui ont aidé, sont venue faire la fête ! Spécial dédicase aux Streetmedics, tout notre soutiens ! C'est toujours si rare et un très grand plaisir que de faire un concert pour quelque chose dont on se sent proche ! Merci aux groupes: Room Nocte, Cistem failure, Cizif, Cerna, aux copains et copines qui tenaient le bar, la bouffe, la sono: spécialement à E! et à Maria Nikiforova, les distros, les transports, à ceux de La cheminée qui ont passé le courant électrique....!  One big union for all StreetMedics !

jeudi 1 décembre 2016


FREE BOX IN THE BOX

Voilà une nouveauté dans la Distro-Lapinothèque: LA FREE BOX !
Le principe est simple: dans la caisse, on peut y déposer, prendre ou consulter des choses, sans sortir un lingot de ça poche ! On y trouve des brochures, affiches, livres, cassettes, cd, objets inexplicables....
Donc dorénavant quand tu viens à nos concerts, ne viens pas spécialement les mains vides et ne repart pas spécialement les mains pleines !

Enfin, les badges "Lapins" garantis à vie sont arrivés ! Pour cette production en série, nous avions à la machinerie, la section guitare et au calibrage graphique, la section flûte ! Ces petits bijoux ont été confectionnés dans la mini-manufacture du Sterput avec l'aimable sympathie des copains/copines du Label/distro Atilatralala. En plus de l'accueil chaleureux, on y trouve des vinyles, cassettes, cd... ultra rares et de bon goût. Le Sterput se situe rue du Pont neuf n°4, à 1000 Bruxelles  ! C'est ouvert le jeudi de 17h à 20h et le vendredi et samedi de 14h à 20h. http://galerie-e2.org/

Les nouveaux autocollants "Lapins électriques" sont arrivés ! youyouuuuuu !!!

mercredi 30 novembre 2016

LE VENDREDI 9 DECEMBRE, SOIRÉE ORGANISÉE EN SOUTIEN AUX  STREET MEDICS

LES ÉQUIPES DE STREET MEDICSC'EST QUOI ?
Les Street Medics sont apparu.e.s aux États-Unis durant les mouvements des années '60 (mouvements afro-américains, mouvements anti-guerre, etc.) : il s'agissait de groupes de premiers secours tenus par des individus étant parties prenantes de ces luttes. Par la suite, dans pas mal de pays, des groupes révolutionnaires et des mouvements activistes ont développé le soutien médical en manif ou lors d’actions directes, et perpétuent cette pratique encore aujourd'hui. Les équipes de Street Medics assument donc un parti pris dans le soutien apporté aux camarades de lutte et revendiquent un rôle actif dans celle-ci.
PLUS D'AUTONOMIE EN TERME DE PREMIERS SECOURSPOURQUOI ?
L'engagement dans des luttes politiques amène très souvent à rencontrer la violence d’État (entre autre), et expose à des risques de blessures tant physiques que psychiques. Il s'agit donc de se donner collectivement les moyens de réduire ces conséquences, en se regroupant pour partager des connaissances (médicales mais pas que) et développer une autonomie face aux atteintes à nos chairs et dans nos gueules lors de violences policières.
Être capables de prendre soins les un.e.s des autres peut non seulement aider voire sauver des personnes blessé.e.s avant l’arrivée d’une ambulance, mais peut aussi permettre d'éviter les risques juridiques liés au recours aux secours officiels dans certaines situations (par exemple : contrôles d’identité, arrestations de personnes sans papiers, recherchées, ou suspectées parce que blessées, ...)
En outre, il s'agit aussi d'appréhender au mieux les mécanismes de domination, d’administration et de dépossession qu’exerce l’institution médicale, pour chercher à les démonter un maximum afin de ne pas les reconduire dans nos pratiques.
ET CONCRÈTEMENTLA FORMATION ?
La formation est donnée par un groupe qui s'est constitué autour d’auto-formations aux premiers secours, composé majoritairement de non-professionnel.le.s de la médecine inscrit.e.s dans des luttes sociales et ne se reconnaissant pas dans une pratique humanitaire telle que celle de la Croix-Rouge.
On pourra y aborder, entre autre : le secourisme à l'occidentale et son vocabulaire technique ; les premiers soins dans l’urgence ; comment évaluer l'état d'une personne blessée, l'écouter, la conseiller et prendre soin d'elle ; les blessures, les « décompensations » et les atteintes psychiques possibles en situation de manif ou d’émeute ; l’armement du « maintien de l’ordre » ; comment acquérir des bons réflexes, gérer son stress face à la situation ; la réduction des risques liés aux pratiques sexuelles et à la prise de drogue ; les situations d'agressions sexuelles et de violences conjugales ; ...
Cette formation se veut donc être un outil pour améliorer notre capacité à assurer notre auto-défense, tout en contribuant à faire exister et se multiplier les équipes de Street Medics – et ainsi soutenir activement les luttes en cours.

ALORS TOI AUSSIVIENS SOUTENIR LA FORMATION STREET MEDICS CE VENDREDI 9/12/16 !!!
À PARTIR DE 18HÀ LA CHEMINÉE, 39 AVENUE BEMPT À FOREST/BRUXELLES
... LE RACISMELE SEXISMEL'HOMOPHOBIE ET LA TRANS-PHOBIE NOUS MUTILENTPERSÉCUTENT ET ASSASSINENT TOUS LES JOURS... EN PLUS DE NOUS COLLER LA HAINE ! PREND SOIN DES AUTRESLAISSE ÇA DEHORSOU... NE VIENS PAS  !


Pour plus de détails, voir l'onglet CONCERT ou (cliquez ici)




dimanche 27 novembre 2016

25ème concert des Lapins électriques eut lieu au Barlok: plus de 300 personnes, quelques fausses notes et autres plantages mais une ambiance plus que sympathique, malgré la testostérone baveuse de certains ! 
Merci à l'équipe de Niemand Is Illegaal pour l'organisation, merci à Pili, Ana, Samir, Bini, Rémy, Marcor...pour les coups de main transport matos, spécial merci sauce piquante et aigre-douce à Esgibt et Maria Nikiforova pour le mix 'live' ! Trop de pressions pour les affreux lapins que nous sommes car c'est pas tous les jours qu'on joue devant tant de monde ni qu'on se fait arracher le micro par deux testostéronés jusqu'à la moelle!!! Dans l'ensemble, ça a été, il y avait une bonne ambiance et on n'est pas contre le partage du micro le temps d'une chanson, par exemple et c'était d'ailleurs sympathique!... mais la suite, en mode "gros zizi", arrachage de micro, c'est carrément naze ! C'est pas trop notre truc de jouer à la gestion militaire du territoire scénique. Du coup, lors de nos prochaines répètes, on s'entrainera à tous types d'attaques aériennes et autres!! On aura pleins de techniques et de gadgets anti-sexistes, anti-machistes, anti-débiles, anti-dépresseurs, anti-ohhh-presseurs.... ! Gros machos, si tu veux nous piéger, déguise toi bien et sois subtile cette fois !
Bises fluo à toutes et tous !  No sexism, no machisme, fuck gender and all oppressors, pogo sans machos ! 
à très vite pour le concert du 9 décembre à La cheminée (cliquez ici)  

Ahhhh et que tout ça ne nous fasse pas oublier l'essentiel ! Le soutien et la solidarité lancés aux camarades migrant/es/sans papiers, face à la violence étatique et leurs frontières meurtrières !
On espère que le concert a rapporté un peu de sous et fait parler du bazar ! On avait pris la Distro-Lapinothèque pour l'occasion mais on n'a pas eu le temps de la poser ! Donc, voici deux brochures qu'on voulait diffuser !:  "Aux errants" (cliquez ici) écrit par un collectif de Turin et "La croix-rouge collabore aux expulsion, autour de quelques vautours de la machine à expulser " (cliquez ici) écrit par un anonyme.

mercredi 16 novembre 2016

Quoi de neuf docteur La-pince ?!

Quoi de neuf doctor dans la distro/Lapinothèque ?! Ah et si vous avez oubliez ce que c'est, cliquez sur l'onglet: Distro-Lapinothèque !

En ces temps de guerres internes/externes permanentes, le genre humain à schématiquement deux possibilités: soit affronter la bête dans ses centres névralgiques et tout faire joyeusement basculer, soit se réfugier dans toute une myriades d'aliénations futiles-le-dire, que nous propose cette magnifique société moderne ! Et bain, c'est la deuxième possibilité qu'on vous propose ! Avec quelques nouveautés dans la distro-lapinothèque:

Au niveau musical, on a dans le grille-pain, quelques bons vieux toasts:
- L'album pas spécialement récent ' No Mans Land ' du groupe Autonomads (https://autonomads.bandcamp.com/), c'est de l' anarcho-punk-dub énergique, du très bon, en plus, les compagnons/onnes de Autonomads, sont toujours dans les bons coups, par exemple soutenir les copains/copines en procès !
On a aussi un double cd du groupe mythique punk espagnol: Eskorbuto http://www.eskorbuto.net/ 'Maldito pais' avec les premières sessions de leurs singles, des essais, la première maquette, un live... pour 50 titres, on n'est pas volé (quoi qu'on est toujours volé) !
- Une compilation internationale de hardcore en benefit pour la communauté Roms: 'Opre Roma', made in Berlin.
- Il nous reste 30 exemplaires sur 500 de la compil 'Tierra y Libertad' en soutien aux occupations de terres en Uruguay et ailleurs ! Avec RegeneracionesCop on fire, La marmite, René Binamé, Cap'tain Von Von, La Vergüenza de la Familia, Ordinaria Hit, Erika Chuwoki, et bien entendu Les Lapins électriques (pour + infos voir l'onglet 'Tierra y Libertad').

Pour le cassette-ohhoo-phone-mobile ! nous avons dans les stocks en édition ultra limitée et pas chère:
- La ré-édition pirate du mythique groupe punk de par ici: Captain Igloo qui se reforme, d'ailleurs. La K7 est accompagnée d'une petite bd faite par le groupe à l'époque
- Anarchaos du punk Bruxello-liègois enregistré à la-rage, avec quelques titres mythiques comme 'Anarchy in Belgium' ou 'la poste-de post' + un petit livret DIY 
Recopilatorio Okupa une compil' punk/okupas de Madrid avec un petit livret

Des patchs et autocollants ultra rares, à gogo, trouvés entre Bruxelles, Leuven, Madrid et Berlin.... mais dépêchez-vous, ça part comme des petits pains !


Dans le grille-bouquin on a:
'Le piège  Daech' se situe à contre-courant de tout le ramassis d'imbécilités qui se disent sur le sujet. Jean-Pierre Luizard, historien spécialiste de la région, amène une foule d'informations précises et abordables pour comprendre la question Daech, son assise social, politique... et le contexte régional (Syrie/Irak). Un incontournable !

'Le communisme primitif n'est plus ce qu'il était - aux origines de l'oppression des femmes - suivi de histoire de famille' de Darmangeat Christophe, Les matériaux ethnologiques et archéologiques accumulés depuis le bouquin d'Engels, L’Origine de la famille, de la propriété privée et de l’État (1884), prolongeant les principales conclusions de La Société archaïque (Morgan, 1877), sur l’évolution de la famille et l’origine de l’oppression des femmes, étaient et restent des ouvrages incontournables. Cependant, Christophe Darmangeat propose ici, une réévaluation radicale qui nous donne quelques pistes critiques sur les rapports sociaux, leur évolution et l'enracinement de l'oppression dans des rapports anciens, sans renoncer à la méthode critique de Marx et Engels.

'Le communisme tout de suite !, le mouvement des Communes en Ukraine soviétique (1919-1920)' de Eric Aunole aux éditions Les Nuits Rouges. Encore un chapitre peu connu, sur les tentatives des Communes constituées par les paysans pauvres d'Ukraine durant la révolution en Russie, qui tentèrent de vivre pratiquement, le communisme-libertaire.

'Tuez un salaud' 'Où que vous soyez, qui que vous soyez, il y a un salaud qui vous empêche de vivre. Politicien, ecclésiastique, militaire, flic, patron, promoteur, fonctionnaire, douanier, chef de service, petit chef, huissier, contrôleur, bureaucrate, banquier, etc .  (liste non exhaustive) . tuez le !' Petit bijoux dans le rayon vide du polar avec la réédition inespérée par un auteur qui se cache sous un nom bien étrange: Colonel Durruti, ça vous sonne le glas ! tingggg !

Il y a encore plein d'autres saloperies, alors la prochaine fois que tu viens à nos concerts, prends le temps de te pencher et de salir tes beaux yeux !!

Faire la fête, lire des livres et des brochures sympathiques, se coudre des patchs sur la tête....ne doit pas nous faire oublier notre rouge à lèvre et notre clé anglaise pour taper subtilement dans le tas !!!!

'La révolution sociale seule aura la puissance de fermer en même temps tous les cabarets et toutes les églises.'
Michel Bakounine (L'Empire knouto-germanique et la révolution sociale)

Des photos du concert du 12 novembre 2016 à la Licorne



Ambiance de feu à la Licorne ! Avec la raia de Morialmé, les copains et copines du quartier, les habitués de la Licrone et surtout Ghislaine pour son accueil chaleureux ! Ahhhh et ceux et celles qui ont gagné un lot à la tombola ne sont pas venue le chercher !: Les auto-caresses avec le grand journal Le Bolchevik; l'invit' en Ariège pour une séance de dé-radicalisation avec un grand sociologue et le spécial bicky/frites fabrication maison après le concert ! Il suffit de regarder les survivant/es comme elles/ils ont l'air épanouis ! Vivement qu'on remettent le couvert !